8 Avenue Boyer Palais de l'Europe
Tél : 00 33 4.92.41.76.76


Accueil > Menton - côte d’azur > Découverte de Menton > Alentours > Sainte-Agnès

Sainte-Agnès

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [English] [français] [italiano]

La Riviera Mentonnaise : Sainte Agnès

Riviera mentonnaise, Riviera secrète... Loin de la foule et des paillettes, Menton est le cœur d’un "pays" à part, d’une Riviera différente qui ne dévoile ses trésors qu’à ceux qui viennent les y chercher avec curiosité.

Classé parmi les "Plus beaux villages de France", Sainte-Agnès se targue d’une autre exception : il est " le village littoral le plus haut d’Europe ". Culminant à près de 800 mètres d’altitude, il offre un panorama époustouflant sur la Grande Bleue. Ses ruelles moyenâgeuses abritent aujourd’hui artistes et artisans d’art.

Les vestiges du château-fort médiéval dominent le village et un jardin médiéval se blottit derrière ses remparts. Son fort, bastion sud de la ligne Maginot, attire les passionnés d’histoire militaire.

HISTORIQUE

L’origine du village se perd dans la légende, d’ailleurs bien jolie. Agnès, une princesse romaine, voyageait avec son escorte non loin de la Via Aurélia. Elle se serait abritée dans une grotte lors d’un terrible orage. Sauvée de la fureur des éléments, elle fit ériger une chapelle a sa sainte patronne, en signe de reconnaissance.
Le roc servit de place forte à l’époque romaine.

Le village s’édifia au XIVème siècle, sur un habitat celto-ligure. Le château féodal fut érigé par les comtes de Vintimille et détruit sur ordre de Louis XIV.

La légende prête aussi au lieu un passé sarrasin : un redoutable pirate barbaresque, Haroum, s’éprit d’une beauté du pays, Anna. Elle accepta de l’épouser, à condition qu’il renie sa foi. Par amour, le musulman se fit chrétien, et le comte Guillaume de Provence fut témoin du mariage. On retrouve la légende au fil des ruelles : montée du Seigneur Haroum, rue des Sarrasins

En 1932, l’armée française choisit ce point hautement stratégique pour ériger un fort, l’un des plus au sud sur la ligne Maginot. Sa construction dura six ans. Le fort ne servit que quinze jours, mais il permit tout de même, grâce au feu de ses canons, d’empêcher les Italiens, ennemis d’alors, d’entrer dans Menton !

A VOIR À SAINTE AGNES

LE VIEUX VILLAGE

offre le charme pittoresque d’un village médiéval, avec ses ruelles pavées enjambées par des voûtes.

LES RUINES DU CHATEAU

Elles culminent au point le plus haut du village, a près de 800 mètres. Un petit jardin médiéval (jardin des vertus, du goût, des odeurs, Fontaine de vie ...) s’abrite derrière les remparts. Le château est en cours de restauration.

L’ESPACE CULTURE ET TRADITION

Animé par " Les peintres du Soleil ". La salle d’exposition présente des peintures et sculptures d’artistes contemporains. L’éco musée du " Temps Passé " évoque les traditions, objets et outils d’autrefois en provenance du village. Le musée archéologique met en valeur les objets issus des fouilles entreprises sur le site du château du XII ème siècle qui se visite grâce à un circuit touristique conçu de façon pédagogique.

LES ATELIERS DES ARTISTES ET ARTISANAT D’ART

Vitraux, bijoux, peinture.

EGLISES ET CHAPELLES

L’église paroissiale Notre-Dame des Neiges au superbe retable en bois dore du XVII ème- siècle.
Les chapelles Saint Sébastien, d’origine médiévale, et Sainte-Lucie, de style Renaissance totalement restaurée en 1998.

LE FORT DE SAINTE-AGNES

C’est une vraie ville souterraine, creusée dans les profondeurs du rocher. Il est toujours équipé de son armement d’artillerie sous casemate (canons obusiers de 135 et 75, mortiers de 81) : son bloc sud était la casemate frontale la plus puissamment armée de toute la ligne Maginot.

Une muséographie documentée et une visite guidée permettent de découvrir les installations militaires de la seconde guerre mondiale : Centrale électrique, salle de neutralisation contre les gaz de combat, casernement, lieux de vie des militaires .

Visite du fort toute l’année samedi et dimanche de 14h30 à 17h30
En juillet, août et septembre : tous les jours de 15h à 18h
Pendant la Fête du Citron : ouvert tous les jours de 14h30 à 17h30.

RANDONNEES

à pied... à pied... à pied

Le chemin de Sainte Agnès (durée : 2h, - aller simple) : il relie le village à Menton par le col de Garde. C’est l’ancienne voie empruntée par les Agnesois pour descendre à Menton.

A la Belle Epoque, les ânières emmenaient les touristes grimpés à dos d’âne, vers ce pittoresque village. Le sentier en crête offre de beaux points de vue sur la vallée.

Au départ de Menton : il débute dans la vallée du Borrigo (avenue Cernuschi). II retrouve le GR 52 qui débouche sur la place Saint Sébastien, au pied du village.

Plusieurs excursions sont possibles au départ de La Chapelle Saint-Sébastien, sur la route du Col de la Madone, entre Sainte Agnès et Peille : vers le Mont Ours, le Pic de Garruche, le Pic de Siricocca ou le Pic du Baudon.

Mairie de Sainte-Agnès :
Tél.33 (0)4 93 35 84 58
Fax. 33 (0)4 92 10 35 14

Syndicat d’initiative :
Tél. 33 (0)4 93 35 87 35

Localiser sur la carte

DISPO HOTELS MENTON

Date d'arrivée
calendrier
Date de départ
calendrier

Nb d'adulte(s) :

SOSPEL

Sospel

LA VALLéE DES MERVEILLES

La Vallée des Merveilles et de Fontanalba

CASTILLON

Castillon

CASTELLAR

Castellar

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN (...)

Roquebrune-Cap-Martin

GORBIO

Gorbio

AGENDA

VIDEOS

Visites du Patrimoine

Corner apps

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Accès et Transports
  • Plan de Menton
  • Horaire des Bus

CASINO BARRIèRE


DEPLIANTS / DOCUMENTATION

© 2016 - OFFICE DE TOURISME DE MENTON - CATEGORIE 1 NOS ENGAGEMENTS - MENTIONS LEGALES - CONTACT
8 avenue Boyer - Palais de L'Europe - 06500 Menton - Tél. : 04 92 41 76 76
Immatriculation au registre des opérateurs de voyages et de séjours ATOUT FRANCE N° IM006100079