8 Avenue Boyer Palais de l'Europe
Tél : 00 33 4.92.41.76.76


Accueil > Menton - côte d’azur > Découverte de Menton > Alentours > Roquebrune-Cap-Martin

Roquebrune-Cap-Martin

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [English] [français] [italiano]

La Riviera Mentonnaise : Roquebrune Cap Martin

Riviera mentonnaise, Riviera secrète... Loin de la foule et des paillettes, Menton est le cœur d’un "pays" à part, d’une Riviera différente qui ne dévoile ses trésors qu’à ceux qui viennent les y chercher avec curiosité.

Le pittoresque d’un village médiéval surplombant la mer, la beauté d’un cap aux villas de rêve... Peu de communes marient tous ces charmes.

Située entre Menton et Monaco, protégée des vents du nord par le Mont-Agel, qui culmine à 1145 mètres, Roquebrune-Cap-Martin, autre don du ciel, jouit d’un climat particulièrement doux, qui donne à la végétation une luxuriance rare. Des hommes de la Préhistoire aux Romains, des Lombards aux têtes couronnées et aux artistes de la Belle Epoque, tous sont tombés sous le charme du lieu...

Historique

Le site de Roquebrune séduit les hommes depuis bien longtemps : la grotte du Vallonnet est à ce jour le plus vieil habitat en grotte identifié en Europe. L’homo erectus s’y protégeait il y a un million d’années environ. La période romaine a également laissé des traces, avec la station de Lumone, un relais de poste au 1er siècle avant J.-C., situé au croisement de la voie Julienne et de la voie Aurélienne, voies de communication entre Gênes et Nice. Le lombard Rotaric la détruit en 641.

Le château, édifié vers l’an 970 par Conrad 1er, comte de Vintimille, témoigne de l’époque médiévale : la forteresse, incluant alors le château et le village, défend la population des attaques sarrasines. Les Génois et les comtes de Provence se disputent le fief. Le nom de "Rocabruna" apparaît en 1157.

Au XIVème siècle, la commune est possession des Grimaldi. Elle devient française à la Révolution, redevient monégasque en 1814, puis s’érige avec Menton en ville libre en 1848. Les habitants décident par plébiscite de se rattacher à nouveau à la France en 1860.

Plusieurs fêtes locales puisent leur origine dans la tradition, de la procession "aux limaces", la nuit du Vendredi Saint, où les coquilles d’escargots se transforment en lumignons, à la fête des Genêts, en souvenir des genêts, qui, raconte la légende, auraient arrêté les rochers dévalant la montagne après un tremblement de terre, au VIIème siècle : "Roquebrune a glissé, un genêt l’a arrêté" dit le dicton.

Au XIXème, le Cap Martin attire tout ce que la Belle Epoque compte de célébrités, de l’Impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III, qui y fait bâtir la somptueuse villa Cyrnos, à Sissi, impératrice d’Autriche, qui aime à se promener sur le sentier surplombant la mer.

L’avant-garde des années 20 investit le Cap : Le Corbusier y installe son "château", un cabanon sur les rochers qu’il appelle une "machine à habiter". Il dessine lui-même sa tombe, qui se trouve aujourd’hui au cimetière de Roquebrune.
Eileen Gray y fait construire sa villa "E 1027", jalon emblématique de la première modernité architecturale. L’architecte Robert Streiz signe " La Pausa " sur les directives de Coco Chanel.
Rodin, Winston Churchill, Marlène Dietrich, Sacha Guitry, Jacques Brel... la liste des personnalités tombées sous le charme du lieu est impressionnante

A Voir à Roquebrune Cap Martin

L’OLIVERAIE DU CAP MARTIN

LE VILLAGE MÉDIÉVAL

Placettes, fontaines, passages sous voûtes, portes fortifiées ... Le village offre au visiteur une promenade très pittoresque. Parmi ses curiosités, la rue Pié, avec ses arcs de soutien très rapprochés, l’impasse du Four où se trouvait le four
seigneurial, la place du Capitaine Vincent et son beau panorama sur Monaco ...

LE CHATEAU

Il est construit en 970 par Conrad Ier, comte de Vintimille. Au XVème siècle, les Grimaldi renforcent le donjon. Vendu comme Bien national en 1808 a cinq citoyens de Roquebrune, il est revendu au début du XIXème siècle a un riche touriste britannique, Sir William Ingram, qui fait don du château a la commune en 1921. Depuis 1927, il est inscrit monument historique.

D’un étage a l’autre, les salles évoquent la vie dune demeure seigneuriale au Moyen Age de la salle de cérémonie a la salle des gardes. Le chemin de ronde découvre un superbe panorama sur les toits du village et la mer au loin.

L’OLIVIER MILLENAIRE

Il est l’un des plus vieux oliviers de Provence (chemin de Menton).

Les Eglises

L’église Sainte-Marguerite : cette chapelle fut agrandie pour devenir église paroissiale au XVème siècle, puis restaurée et agrandie au XVIIIème.
A voir : la façade classique, deux tableaux d’un artiste local du XVIIème siècle, Marc Antoine Otto, une copie du "Jugement Dernier" de Michel Ange, le plafond peint par Gastaldi.

La Chapelle de la Pausa : Elle a été construite au XVème siècle a la suite d’un vœu des habitants lors de l’épidémie de peste en 1467. Chaque 5 août, les fidèles en costumes romains renouvellent ce vœu par une procession retraçant la passion du Christ.

LE TOMBEAU DE LUMONE

Les ruines du mausolée sont les seuls vestiges du relais de poste romain. La façade présente trois arcades, et les voûtes portent les traces d’anciennes fresques.

LE CABANON DE "LE CORBUSIER"

le cabanon du CorbusierLe pionnier de l’architecture moderne a conçu ce " château " de poche comme un modèle d’habitat minimum issu du "modulor", un système de proportions architecturales qu’il breveta en 1945. Pièce unique de 3,66 m sur 3,66 m, ce cabanon s’ouvre sur la baie de Cabbé

Randonnées

Le tour du Cap Martin (2h - aller simple) : au départ de la promenade du Cap, on emprunte la promenade Le Corbusier, qui longe les contours sauvages et escarpés du bord de mer, jusqu’à Monaco.

Le chemin de Menton (1h30) : au départ de la gare de Carnolès, par le chemin du Vallonnet, il permet d’atteindre la chapelle de la Pausa et la chapelle Saint-Roch. On passe devant l’olivier millénaire et sous la Porte e Menton, pour accéder au village médiéval et au château.

Le Mont-Gros (1h45) : culminant à 700 m, il sert de piste d’envol aux parapentes et deltaplanes. Au départ du village, au-dessus du boulodrome, prendre le sentier balisé en blanc et rouge " Les Balcons de la Côte d’Azur " (GR 52). On arrive au Mont-Gros par un sentier traversant l’arboretum, composé d’essences méditerranéennes. Le panorama est exceptionnel.

Pour en savoir plus : consulter la carte des sentiers pédestres éditée par l’Office de tourisme de Roquebrune Cap Martin

Office de tourisme de Roquebrune Cap Martin

  • Avenue Aristide Briand.
  • 06190 Roquebrune
  • Tél. 33 (0)4 93 35 62 87

Voir en ligne : site Internet de Roquebrune Cap Martin

DISPO HOTELS MENTON

Date d'arrivée
calendrier
Date de départ
calendrier

Nb d'adulte(s) :

SOSPEL

Sospel

LA VALLéE DES MERVEILLES

La Vallée des Merveilles et de Fontanalba

CASTILLON

Castillon

SAINTE-AGNèS

Sainte-Agnès

CASTELLAR

Castellar

GORBIO

Gorbio

AGENDA

VIDEOS

Visites du Patrimoine

Corner apps

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Accès et Transports
  • Plan de Menton
  • Horaire des Bus

CASINO BARRIèRE


DEPLIANTS / DOCUMENTATION

© 2016 - OFFICE DE TOURISME DE MENTON - CATEGORIE 1 NOS ENGAGEMENTS - MENTIONS LEGALES - CONTACT
8 avenue Boyer - Palais de L'Europe - 06500 Menton - Tél. : 04 92 41 76 76
Immatriculation au registre des opérateurs de voyages et de séjours ATOUT FRANCE N° IM006100079