8 Avenue Boyer Palais de l'Europe
Tél : 00 33 4.92.41.76.76


Accueil > Menton - côte d’azur > Culture & Patrimoine > Histoire > De chateau en cimetière

De chateau en cimetière

Construit sans doute vers 1251 sous le règne de Guillaume Vento, le château de Menton est éprouvé par les guerres à plusieurs reprises : d’abord en 1274, pendant les luttes provençale-génoises. Après le siège, le château est reconstruit en 1276. En 1346, le fief de Menton est vendu aux Grimaldi : Charles 1er en est
le premier seigneur.

Sur les lieux est hissé l’étendard des Grimaldi. Par la suite, le château ne subit que des réparations plus ou moins importantes. Pomelline Fregoso, veuve de Jean Ier Grimaldi (qui était le petit-fils de Charles Grimaldi) entreprend avec l’aide des Mentonnais, de grands travaux de rénovation des enceintes fortifiées en 1457. Elle
pousse les habitants à se révolter contre l’autorité de Lambert Grimaldi, coseigneur d’Antibes et de Menton, qui succède à son mari Jean Grimaldi. Lambert éprouve des difficultés à asseoir son autorité et à se faire reconnaître comme seigneur : en 1466 survient la première sédition mentonnaise. Puis une deuxième en 1468.

En 1477, Lambert fait le siège de Menton. La ville tombe neuf jours plus tard. Le château et les fortifications ont beaucoup souffert de la guerre. Cependant, il n’est pas reconstruit, il est seulement restauré. En 1497, c’est le troisième château, dit de Jean II.

Réparations et aménagements en font une demeure au goût du jour, dans un style influencé par la Renaissance.

Le 6 mars 1503, une convention permet d’édifier un bastion en avant du château, du côté de Castellar.

"Ou casté dé Menton"

Comme tous les châteaux fortifiés de la région, le château de Menton est placé sur une position forte naturellement et élevée (il est à 77 mètres au-dessus de la mer). Son édification est tout à fait adaptée à la conformité du terrain : il est construit sur un plan ovale, en forme d’amphithéâtre, épousant le sommet du rocher, comme un "castellaras". La plus grande longueur est de 34 mètres sur 17 mètres de largeur. Il protège toute la ville jusqu’au début du XVIIème siècle et commande le système défensif.

Au XVIeme siècle, il comporte : un bastion, système fortifié autonome renforçant les fortifications du château en avant (côté Castellar vers la porte du cimetière toute la colline, couronné par un chemin de ronde à créneaux.

L’enceinte de la ville est complétée par plusieurs éléments défensifs :

une tour de défense circulaire en avancée du château sur le mur dominant le Val du Fossan, la Tour de Sadoch (nom du principal prêtre du temple de Jérusalem à l’époque de Salomon). Apparue en 1457, elle se dresse à l’endroit où l’enceinte forme un saillant (afin que le guetteur surveille l’angle mort au pied de la tour). Elle est démolie vers la fin de 1875 et se transforme en maison.

Le bastion de la porte Saint-Antoine défend la ville côté mer, avant la construction de la bourgade des pêcheurs et du bastion d’Honoré II au XVIIème siècle. Il est recouvert par la place des Logettes. Le bastion (de la rue des Ecoles Pies) sous l’église Saint-Michel est actuellement aménagé en crypte.

Au pied des murailles intérieures : des fossés, de section dissymétrique, compte-tenu de la forte pente, et
le château dans sa partie haute composée d’un rez-de-chaussée et de deux étages. Le rez-de-chaussée aux murs
épais rend difficile l’escalade, sans aucune ouverture. Seule une porte d’entrée très fortifiée est surmontée de
la loggia. A l’intérieur, une cour à arcades soutenues par des colonnes, deux salles (sans doute des salles d’armes) à usage de magasins ou d’arsenaux.

Les deux étages au-dessus forment l’infrastructure. Au premier, une vaste salle (logis seigneurial) s’ouvre par une loggia, éclairée par des fenêtres géminées, au deuxième, les appartements privés.
Les murailles du château portent la partie haute du cimetière.

Au début du XVI"" siècle, après l’assassinat de Jean II par son frère Lucien dans la grande salle du château, le lieu est délaissé et il tombe en ruines.

Sous le règne d’Honoré II, au début du XVI siècle, le prince fait relever les murailles mais n’y habite pas. Il s’installe dans le palais de la rue Longue.

En 1804, une circulaire de la Préfecture des Alpes-Maritimes condamne l’usage abusif qui consiste à enterrer les morts dans les églises et d’une manière générale, à l’intérieur des villes, à cause des épidémies. II est
précisé que les lieux saints ne sont jamais aérés. L’église Saint-Michel était le lieu d’ensevelissement des morts et tous les Mentonnais y avaient droit.

Mais avec les guerres et les épidémies qui dévastent le pays, les caveaux de l’église ne sont plus suffisants. La municipalité recherche un autre terrain.

Elle choisit l’emplacement du château (devenu Bien national) qu’elle acquiert en 1807 pour la somme de 48 francs.

En 1855, les ruines du château sont abattues. Les travaux de démolition se succèdent jusqu’en 1875, date à laquelle la tour de Sadoc est sacrifiée. Peu à peu, le cimetière du Vieux-Château prend l’aspect qu’on lui connaît, dominant Menton, la mer et la baie de Garavan.

DISPO HOTELS MENTON

Date d'arrivée
calendrier
Date de départ
calendrier

Nb d'adulte(s) :

HISTOIRE DES RUES

Histoire des Rues

LE LONG DU VAL DE GORBIO.

Le long du Val de Gorbio...

HISTOIRE DE MENTON

Histoire de Menton

L’HôTEL DE VILLE

L’Hôtel de ville

LE CIMETIèRE "MARIN"

Le cimetière "marin"

LE CADRAN SOLAIRE DE (...)

Le cadran solaire de La Basilique Saint Michel

LA CULTURE DE L’OLIVIER

La Culture de l’Olivier

NAISSANCE D’UNE VILLE

Naissance d’une Ville

MENTON AU FIL DES SIèCLES

Menton au fil des siècles

TOPONYMIE DE MENTON

Toponymie de Menton

AGRUMICULTURE MENTONNAISE

Agrumiculture Mentonnaise

PETITES HISTOIRES DU (...)

Petites histoires du Careï

LA RUE LONGUE

La Rue Longue

LA LIBéRATION DE MENTON

La libération de Menton

AGENDA

VIDEOS

Visites du Patrimoine

Corner apps

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Accès et Transports
  • Plan de Menton
  • Horaire des Bus

CASINO BARRIèRE


DEPLIANTS / DOCUMENTATION

© 2016 - OFFICE DE TOURISME DE MENTON - CATEGORIE 1 NOS ENGAGEMENTS - MENTIONS LEGALES - CONTACT
8 avenue Boyer - Palais de L'Europe - 06500 Menton - Tél. : 04 92 41 76 76
Immatriculation au registre des opérateurs de voyages et de séjours ATOUT FRANCE N° IM006100079